Accueil Forums Les JDR à la salle Stargate Résumés des épisodes (Neo)

Ce sujet a 4 réponses, 1 participant et a été mis à jour par NeoZell NeoZell, il y a 2 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #612
    Planning
    NeoZell
    NeoZell

    Épisode 1: P3X-594

     

    Après un entrainement sérieux, les nouvelles recrues se rendent au SGC pour leur première mission sur le terrain. Tous se présentent à Cheyenne Mountain et donnent leur numéro d’identification afin de récupérer leur carte officielle et leurs effets personnels: le capitaine Taylor, le docteur Petrova, le jaffa Shenavon, la Tok’ra Tal’Orâ et son symbiote Dvora d’Hani et enfin Barinax, le conseiller Asgard.

    Lors du briefing avec le général Hammond, l’équipe d’SG-11 apprend qu’elle va devoir se rendre sur la planète P3X-594. Sur place, un camp scientifique mène ses recherches accompagné de SG-8. La situation est calme et la planète semble actuellement inhabitée.

    Toutefois, les ruines d’un ancien temple ont été découvertes à proximité. Le Docteur Jackson a demandé, après avoir lu les rapports de mission, que cette bâtisse devrait être explorée de fond en comble étant donné l’origine du temple. Il s’agit en effet d’un bâtiment de forme pyramidale, d’architecture semblable à celle construite en Égypte antique. La présence d’un culte Goa’Uld était donc hautement probable…

    Aussi, SG-11 a été retenue pour effectuer cette mission d’exploration. En outre, un test sur le terrain les attend afin d’officialiser l’équipe et ses membres au sein du SGC. Le groupe peut enfin traverser la porte, pour certains, comme le capitaine Taylor et le docteur Petrova, il s’agit d’une première. La traversée de la Porte des Étoiles reste un moment très privilégié.

    Une fois sur P3X-594, sous une pluie battante, le groupe fait la connaissance des membres de SG-8 et de leur chef, le colonel Saunders. L’ensemble de l’équipe scientifique du docteur Rostock leur est également présentée. Lors du briefing, SG-11 en apprend plus sur la faune et la flore de la planète, et, évidemment, sur les ruines qu’ils doivent explorer, situées à une dizaine de kilomètres du camp.

    Le colonel Saunders leur explique qu’une équipe est déjà sur place afin de préparer le test. SG-11 devra trouver un moyen de s’infiltrer au nez et à la barbe de ces « adversaires ». Pour cette mission, les membres d’SG-11 sont munis de PPK de type « Intra », qui ne tirent que des salves énergétiques assommantes, les armes létales étant bien entendu proscrites. Suite au test en « situation réelle », SG-11 pourra officiellement s’empresser d’explorer les ruines sur place.

    SG-11 en profite pour poser les bonnes questions et s’informer au mieux de la situation et de cette planète. Ils se familiarisent également avec les Intras et commencent à élaborer leur stratégie d’approche. Le lendemain, ils devront partir à l’aube pour le site en ruine et leur première mission…

    Terräformeur

    #613
    Planning
    NeoZell
    NeoZell

    Épisode 2: Rebondissements en chemin

     

    Le groupe se dirige en direction des ruines et traverse une jungle épaisse et humide. Arrivé à proximité d’un marécage, Tal’Ora, éclaireur du groupe, se fait encercler par une nuée de scarabées étranges. La radio les excite et les rend agressifs. Elle se plaque au sol pour éviter d’être submergé. Le groupe doit alors battre en retraite sous les tirs de Shenavon qui dispersent les bestioles.

    Nul besoin de parcourir les marais, le capitaine Tyler somme son équipe de continuer leur chemin. Le docteur Petrova se débrouille pour conserver un spécimen de ces scarabées ainsi qu’un étrange champignon en forme d’œuf. Soudain, des cris et des tirs énergétiques se font entendre à plusieurs kilomètres en amont dans la forêt. SG-11 décide de rester prudent; il s’agit peut-être d’une ruse de l’épique SG qui est sensée les tester en situation réelle.

    Une fois sur place, le groupe constate qu’une troupe de Jaffas est présente, les combats qui ont eu lieu n’ont rien d’une simulation. Les hommes de l’autre épique SG ont disparu et un corps de Jaffa git mort dans les fourrés. Arrivés aux ruines, nos amis constatent la présence de cinq Jaffas patrouillant autour des lieux et gardant un vaisseau cargo Tel’Tak. Pour le docteur Barinax, la marque frontale qu’ils portent rappelle une ancienne femme de Râ: Imentèt… supposée écartée des hautes sphères par Hathor, il y a bien des siècles…

    Le capitaine Tyler donne ses ordres: SG-11 passe à une offensive éclair pour mettre les Jaffas hors d’état de nuire. Barinax n’est pas passé loin d’un tir de lance mais la situation est sous contrôle. L’Asgard prend possession du vaisseau Tel’Tak avec à son bord le docteur Petrova qui tente de soigner l’autre épique SG retenue prisonnière dans la cale du cargo. Les autres membres s’empressent de ligoter les Jaffas et de sécuriser le périmètre.

    Un vaisseau mère Ha’Tak est en orbite autour de la planète, un Goa’Uld est visiblement déjà sur place avec son prima à l’intérieur des ruines. Nul doute qu’ils y recherchent quelque chose d’important, caché là depuis des siècles. Le vaisseau mère tente à plusieurs reprises de rentrer en contact avec le Tel’Tak, mais sous la pression, Barinax n’arrive pas toujours à trouver les mots justes pour éviter de se faire remarquer… Le vaisseau mère décide alors d’envoyer des renforts, ce qui n’arrange pas la situation…

    Les docteurs Barinax et Petrova retournent au camp pour alerter de la situation et permettre aux blessés de l’autre équipe de recevoir des soins. Sur place, le rapatriement par la porte des étoiles est ordonné par le Major Montello. L’équipe SG-11 reçoit pour consigne de mettre hors d’état de nuire le Goa-uld présent dans les ruines si effectivement il n’est actuellement que peu défendu mais, dans la mesure où des renforts Jaffas devraient arrivés sous peu, nos amis ont pour ordre de penser en priorité à la retraite en cas de difficulté.

    Aux ruines, la capitaine Tyler, Shenavon et Tal’Ora attendent le retour des docteurs et les nouveaux ordres de mission. Le Goa-uld est encore présent dans les ruines avec son prima. Il est certain qu’il va falloir les dénicher là-dedans pour en savoir plus… Alors que le vaisseau cargo piloté par l’Asgard s’approche des ruines, un message sur le tableau de bord indique que les renforts Jaffas sont en chemin… les fausses informations volontairement données jusqu’à présent n’ont plus l’air de fonctionner…

    Terräformeur

    #667
    Planning
    NeoZell
    NeoZell

    Episode 3: Le disque solaire.

     

    Le capitaine Taylor, Shenavon et Tal’Ora décident de partir à l’assaut de la pyramide. Les lieux sont parfaitement obscurs, ils avancent avec prudence sachant qu’un Goa’Uld et son prima semblent déjà à l’intérieur. Tal’Ora manque de se faire avoir par un des pièges disposés, prêts à empêcher tout intrus de pénétrer plus en avant dans les salles intérieures…

    Une fois arrivée à destination, le groupe se trouve nez à nez avec Imentèt et son prima, surpris de trouver nos amis sur place. Un combat farouche s’engage: Shenavon s’occupe personnellement du faux Dieu et brise sa main de pouvoir, la maintenant au sol malgré sa puissance et sa malveillance. Le prima, bien que blessé, se bat avec une témérité aveugle. Il donnera du fil à retordre au capitaine Taylor et Tal’ora. Finalement, Sg-11 met la main sur un disque brillant de Naqahdah présent sur un autel…

    Nos amis décident d’utiliser les armures des Jaffas et l’accoutrement ostentatoire d’Imentèt pour leurrer une troupe venue en renfort. Le subterfuge fonctionne tant bien que mal et le groupe arrive à sortir des ruines, laissant la Goa’uld pour morte sur place…

    Pendant ce temps-là, Barinax et le docteur Petrova regagnent les ruines mais doivent se séparer du vaisseau cargo car leur couverture risque de ne pas durer plus longtemps. Ils s’arrangent pour s’emparer d’un planeur de la mort venu en renfort avec une nouvelle troupe de Jaffas. L’entreprise paraît bien risquée mais nos deux amis ne se laisse pas faire en attendant le retour du capitaine et de ses hommes. Barinax reste discret et utilise avec sagesse son téléporteur courte-distance tandis que le docteur Petrova assure ses arrières en mettant hors d’état de nuire l’un des Jaffas en poste.

    Un vaisseau-mère Hâ’Tak a atterri sur la pyramide et la situation devient critique. Un combat aérien s’engage alors. Barinax pilote avec brio et défait plusieurs planeurs de la mort en assurant la retraite du reste du groupe, mené par le capitaine Taylor, qui s’emparent à leur tour d’un cargo Tel’tak . Le combat fait rage, le groupe doit rapidement regagner la porte des Etoiles avant que les Jaffas ne se rendent compte du subterfuge et ne découvrent ce qu’il est advenu de leur déesse.

    Malheureusement, Barinax et le docteur Petrova sont pris en chasse par deux nouveaux planeurs qui ne comptent pas les lâcher. Si Barinax réussit avec brio à manœuvrer pour détruire l’un d’entre eux, le second les frappe de plein fouet. Leur vaisseau finit par s’écraser inévitablement dans la forêt environnante…

    Le capitaine Taylor décide de faire demi-tour; on n’abandonne personne… Sur place, nos amis vont récupérer le docteur Petrova mortellement blessée. L’Asgard Barinax est, lui aussi, passablement meurtri mais il a la chance d’avoir pu se téléporter juste avant le crash…

    De retour au SGC, le général Hammond s’empresse de féliciter l’équipe SG-11 pour leur sang-froid lors de cette mission imprévue. Un artéfact, dont l’utilité est encore méconnue, décrit comme étant le disque solaire de Râ d’après les recherches du docteur Jackson a été trouvé dans ces ruines. SG-11 ne peut attester de la mort d’Imentèt mais nul doute que les plan du Goa’uld sont désormais certainement tombés à l’eau.

    Tous vont cependant regretter le décès du docteur Anastasia Petrova qui a donné sa vie lors de cette mission. La pauvre a subit de trop sévères blessures pour que le docteur Frasier puisse la sauver…

    Terräformeur

    #988
    Planning
    NeoZell
    NeoZell

    Épisode 4: Panique au SGC

     

    SG-11 reprend du service après une permission d’une semaine. L’équipe se voit gratifiée de deux nouveaux membres suite au décès regretté du docteur Petrova et à l’absence du conseiller Asgard Barinax: les sergents Abby Williams et Ippolit Tchernetzky rejoignent le projet « Porte des Etoiles ». Le lieutenant Tyler en profite pour faire connaissance et faire le point sur les spécialités de chacun.

    A peine de retour au SGC, nos amis trouvent un professeur entomologiste inconscient à proximité d’un ascenseur et font rapidement appel à l’infirmerie. Alors qu’ils ont prévu de rejoindre la salle de briefing pour leur compte rendu de la mission de P3X-594, un nouveau cas similaire se produit: une technicienne est retrouvée inconsciente…

    Le professeur Frasier donne un premier signal d’alerte dans le SGC dans la mesure où plusieurs cas d’inconscience, sans raisons apparentes, sont actuellement traités à l’infirmerie. Les soldats sont visiblement inquiets, mais ils gardent leur sang-froid, chacun connaissant son rôle en cas d’alerte de ce genre.

    La panique commence à s’emparer du SGC lorsque des cas de violence inexpliquée apparaissent ça et là, autant chez le personnel militaire que civil. Nos amis ont d’ailleurs fort à faire pour mater certains d’entre eux. Il semblerait que ces accès de violence précèdent les symptômes d’évanouissement. Rapidement, l’infirmerie est submergée et le second niveau d’alerte est annoncé; la base est actuellement en quarantaine.

    Le capitaine Tyler et Tal’Ora sécurisent les abords de la porte des Étoiles car certains soldats commencent à manifester des symptômes inquiétants. De leur côté, Shenavon et le sergent Tchernetzky s’occupent de la salle de contrôle; un gradé commence à s’en prendre violemment au reste du personnel et doit être mis au pas. Le Sergent Williams est appelée, quant à elle, en renfort à l’infirmerie. Le docteur Frasier lui demande de récupérer rapidement des échantillons de nourriture et d’eau aux cuisines, craignant une potentielle épidémie…

    Heureusement, les fonctions vitales des personnes inconscientes sont stables, toutefois elles semblent toutes plongées dans un profond coma. Le sergent Williams a fort à faire contre une cuisinière atteinte elle aussi de démence agressive mais elle parvient à récupérer les échantillons et à les soumettre à analyse. De leur côté, le reste des membres du groupe font évacuer la salle d’embarquement alors que plusieurs soldats commencent à tirer à tout va, faisant plusieurs blessés. Le général Hammond est lui aussi atteint par ces symptômes et se calfeutre farouchement dans son bureau, tirant sur tout ce qui approche trop près, au grand dam de Tal’Ora…

    La situation devient critique, l’intégralité du personnel est touché, tous tombent les uns après les autres après seulement quelques heures suite aux premiers cas recensés. Les analyses d’eau, d’air et de nourriture ne donnent rien. Le problème est ailleurs…

    Soudain, la porte des Étoiles est activée de l’extérieur: SG-4 lance un appel de détresse. Le capitaine Taylor prend la décision d’ouvrir la porte, aidée par Tal’Ora, malgré la quarantaine, car un astéroïde vient de frapper la planète sur laquelle SG-4 était en mission et les membres sont fortement menacés. Le général Hammond n’est désormais plus en mesure d’assurer le contrôle du SGC et même le docteur Frasier commence à montrer des signes de faiblesses et de nervosité…

    Rapidement, nos amis se retrouvent bien seuls à prendre les décisions pour l’intégralité de la base. Alors que Tyler donne ses ordres depuis la salle de contrôle au reste des membres de SG-11, assisté informatiquement par Tal’Ora, le sergent Tchernetzky part récupérer de l’armement. Shenavon rejoint Williams dans les couloirs du SGC. D’après les dernières analyses, de petits œufs extrêmement volatiles ont été retrouvés dans les traces de sang des sujets infectés.

    Ils décident de concentrer leurs recherches dans le bureau du professeur d’entomologie qui était la première victime. Apparemment, ce dernier a étudié le spécimen de scarabée ramené par le docteur Petrova de P3X-594. Actuellement, tous comprennent bien vite que des centaines d’individus de taille microscopique pullulent dans le SGC et seraient responsables de l’hécatombe. Ils semblent avoir besoin d’hôtes pour arriver à maturité dans un corps chaud, et même si le phénomène n’a pas l’air de provoquer la mort des hôtes infectés, les symptômes restent parfaitement inquiétants. Aucun risque ne doit être pris. Les insectes aliens doivent être détruits et surtout évités de se rependre à la surface.

    Par chance, le docteur Petrova avait ramené un autre spécimen: un champignon étrange, ovale et blanc, semblable à un bulbe ou un gros œuf, dont les spores agissent comme un insecticide particulièrement virulent pour ces scarabées. De plus, cette espèce a besoin de chaleur pour arriver à maturité. Aussi, il n’y a plus de temps à perdre, le sergent Williams est désormais la seule à pouvoir produire l’antidote et elle commence déjà à manifester des symptômes d’agacement. Shenavon décide de ne pas la quitter des yeux et de veiller au grain…

    Le reste de l’équipe s’emploie à faire baisser très significativement la température du SGC en dessous des 5°C, et préparer le système de ventilation pour diffuser le sérum par voies aériennes. Williams parvient tant bien que mal à synthétiser le remède mais, incontrôlable après tous ces efforts et le mal qui la ronge, elle s’en prend au Jaffa. Ce dernier est bien obligé de la mettre au pas pour son propre bien…

    Bienheureusement, après quelques heures, la situation se stabilise et déjà les premières victimes commencent à sortir de leur torpeur. Les derniers nids d’insectes sont annihilés et, 48 heures après, la quarantaine est levée. Une fois encore, SG-11 à montrer tout son professionnalisme et son sang-froid dans une situation de crise. L’équipe a su démontrer qu’elle était digne de la confiance que le général Hammond avait placée en elle.

    Terräformeur

    #1014
    Planning
    NeoZell
    NeoZell

    Épisode 5: P3X-989 Comtraya!

     

    SG-11 est félicitée pour son engagement lors de la dernière crise du SGC; chaque membre est récompensé par une médaille d’honneur pour service rendu à l’armée de l’air des États-Unis d’Amérique. Le Général Hammond consulte en privé le capitaine Taylor concernant son équipe ainsi que le Sergent Williams pour son rôle décisif dans le synthèse de l’antidote alien.

    L’équipe est fin prête pour repartir en mission. Une nouvelle adresse menant sur P3X-989 intrigue le SGC. D’après les sondes, la porte des Étoiles donne sur une sorte de base munie de machineries diverses dont la technologie semble proche de celle terrestre. Malheureusement, aucun contact n’a été établi malgré les tentatives répétées des signaux radios envoyés.

    SG-11 se rend sur place et fait face à une base souterraine assez sombre. Les installations semblent d’une technologie sensiblement avancée mais plutôt vétustes. Les marques de rafistolages et de bricolages sommaires paraissent nombreuses. Le groupe continu l’investigation jusqu’à tomber sur un ordinateur dont le langage paraît obscur. Un son strident se fait entendre, toujours plus pressant, lorsque soudain, tous nos amis tombent dans l’inconscience…

    Chaque membre se réveille l’un après l’autre dans une chambre étrange. Leurs uniformes ont disparu et ont fait place à des tuniques noires synthétiques; leurs armes ne sont plus là. Malgré tout, le groupe semble en parfaite santé, ils ne se sont même jamais senti aussi bien. Soudain, une porte s’ouvre, un bonhomme assez trapu et souriant les accueille en leur lançant un: Comtraya!

    L’alien est semblable a un humain et leur indique qu’il s’appelle Harlan, dernier survivant de la planète Altaïr. Même s’il ne paraît pas hostile, ses intentions sont mystérieuses et il reste volontairement très vague sur ce qu’il a fait au groupe en se contentant de leur dire qui les as rendu « meilleurs ». SG-11 se doute bien que quelque chose cloche et qu’Harlan leur cache bien des choses. Ils comprennent vite qu’ils ne sont plus vraiment eux-mêmes; Harlan a transféré leur personnalité dans des corps cybernétiques…

    Le groupe décide de contacter le SGC et finit par revenir à la base, sous le regard triste d’Harlan. Le docteur Frasier leur fait passer les tests médicaux habituels mais prend peur rapidement. Elle fait appel à la sécurité dès les premiers tests. Le général Hammond arrive sur place et se résigne à placer nos amis en détention étant incapable d’authentifier leur statut et leur potentielle dangerosité.

    Quelques heures plus tard, les membres d’SG-11 se trouvent passablement affaiblis, leur énergie paraît décroître à vue d’œil, les rendant presqu’incapables de bouger. Le capitaine Taylor demande alors l’autorisation de repartir sur P3X-989 pour faire la lumière sur cette affaire. Dès la porte franchie, nos amis se sentent déjà mieux et sont, à nouveau, accueilli par Harlan qui se doutait de leur retour…

    Plusieurs membres perdent patience et interrogent Harlan avec force et persuasion. Il leur explique alors son histoire; leur indiquant qu’il est seul depuis le départ de son camarade Wallas. La surface de leur planète n’est plus viable, ils ont dû survivre sous terre dans cette base sous cette forme artificielle. Malheureusement, tous les systèmes sont vétustes et l’énergie fait défaut. Harlan doit assurer la maintenance tout seul et de façon manuelle; de l’aide serait plus que bien venue. Nos amis se résignent à lui apporter leur soutien car de nombreuses alertes de défaillance diverses se manifestent.

    Shenavon et Tal’Ora ne disposent plus de symbiote dans ce corps cybernétique, aussi leur corps doit être retravaillé; le Jaffa en particulier se montrait agressif et rapidement incontrôlable. Sous l’insistance du groupe, Harlan accepte de leur montrer qu’il conserve bien leur « moi organique » dans une salle spéciale. Pourtant, il semble sous-entendre que le processus inverse n’est pas possible, nos amis ne pourront, à priori, jamais réintégrer leur corps…

    Harlan accepte de faire ce qu’il pourra et promet même qu’il rendra les corps organiques intacts, seulement, il lui faudra de l’énergie. Wallas était allé chercher, il y a de ça plusieurs décennies, une source d’énergie bien plus puissante à base de Naquada dans un vaisseau alien qui s’était crashé aux abords de leur base pour des raisons inconnues. SG-11 ne semble pas avoir d’autre choix que de braver le tumulte de la surface pour récupérer le Naquada liquide contenu dans les réacteurs de ce vaisseau, et réussir là où Wallas a échoué…

    SG-11 fait surface sur Altaïr: la planète offre un climat désolant, chaud, sombre, la radioactivité est déjà humainement à peine supportable plus de quelques heures. Heureusement, le vaisseau alien ne se trouve qu’à 3km de la base d’Harlan. Le groupe se met d’accord pour choisir un chemin offrant du relief afin de pouvoir se prémunir des dangers du climat incertain de la planète.

    Alors qu’ils arpentent les plateaux caverneux avec assez d’aisance grâce à leur corps cybernétiques, une tempête de tous les diables s’élève rapidement. Une véritable tornade s’approche dangereusement du groupe mais tous se mettent d’accord pour continuer et rejoindre le vaisseau. Le cyclone commence a les malmener et les souffle comme de vulgaires fétus de paille. Après moult péripéties sous la tornade sifflante, SG-11 arrive tant bien que mal à trouver refuge dans les immenses réacteurs du vaisseau alien. Plusieurs des membres ont essuyé des dégâts sérieux, mais heureusement, leurs corps artificiels sont bien plus solides que des corps organiques.

    SG-11 entame l’investigation des lieux. Ils fouillent la chambres des pulso-réacteurs subliminiques. Des runes nordiques certifient que le vaisseau est un modèle réduit Asgard de type Beliskner disposant de l’hyper-espace. Tout semble éteint mais des veilleuses indiquent que le vaisseau dispose toujours d’énergie, il suffirait d’atteindre la console principale de la salle de contrôle pour réactiver les systèmes. Par chance, le Naquada est visible à travers certains tubes.

    La joie de nos amis est de courte durée lorsque Shenavon remarque au sol des morceaux caractéristiques du pattern des Réplicateurs. Il paraissait évident que le vaisseau Asgard ne s’était pas écrasé sans une bonne raison…

    Terräformeur

Accueil Forums Les JDR à la salle Stargate Résumés des épisodes (Neo)

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.