Accueil Forums Les JDR à la salle The Agents Catalina Garcia (Militaire)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Minimarion82 Minimarion82, il y a 3 semaines et 3 jours.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #898
    trolliste
    Minimarion82
    Minimarion82

    Nom: Catalina Garcia

     

     

    Âge: 28 ans

     

    Origine : Demi-démon

     

    Métier : Militaire

     

    Qualité: Débrouillarde (sait s’adapter à toute situation)

     

    Caractère:

    1) Combative (n’hésite pas à en revenir aux mains si elle le juge nécessaire)

    2) Persévérante (ne laisse jamais tomber)

     

    Spécialités:

    1) Combat à mains nues (niveau 2)

    2) Esquive (niveau 1)

    3) Discrétion (niveau 1)

    4) Armes à feu (niveau 1)

     

    Pouvoirs : Invisibilité (niveau 1)

     

    Background:

    Abandonnée depuis son plus jeune âge et condamnée à errer seule dans les rues misérables de Santiago, Catalina apprît à survivre par elle-même au coeur d’un environnement tant hostile qu’impitoyable. Grandir dans la pauvreté et le combat quotidien pour la vie endurcit la jeune chilienne. Elle intégra, au fils du temps, une bande d’enfants dans laquelle elle développa un certain talent pour le vol et les combats des rues et gagna, en quelques sortes, une famille. Pour la première fois depuis des années, elle ne se sentait plus si seule.

     

    Mais ce repos fut de très courte durée. Un jour, un groupe d’hommes en costume pénétra dans les rues délabrées composant le quartier dans lequel Catalina s’était établie avec les autres enfants de sa bande et tirèrent sur toute âme qui vive, personne n’y échappa, pas même la brunette qui tentait de mettre à l’abri les plus jeunes. Elle fut touchée et crut tomber dans un vide profond qu’elle imaginait doucement et paisiblement être « la mort ».

    Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle se réveilla, seule au premier abord, attachée sur une table d’opération et entourée de mur d’un blanc immaculé presque éblouissant. Catalina n’était pas morte, non, mais peut-être que le sort que lui réservaient ces personnes en blouses d’hôpital qui s’approchaient lentement d’elle était bien pire…

     

    Des semaines, des mois, des années peut-être passèrent avec toujours la même rengaine : se lever, manger, se faire torturer, subir des test, se coucher. La jeune fille n’avait absolument aucune idée du sort que cette organisation lui réservait. Alors elle suivait ce quotidien mais, dans l’ombre, elle montait doucement un groupe de « rebelles » avec les autres jeunes, plus vieux et plus expérimentés qu’elle, qui se trouvaient dans le même enfer. Certains membres de son ancienne bande avaient également été menés dans ce « centre » mais elle ne savait pas ce qui était advenu des autres, et ne préférait même pas y penser d’ailleurs. Alors, méticuleusement, un plan d’évasion fut monté et elle fit partie des rares à avoir miraculeusement réussi à s’échapper. Mais Catalina savait qu’ « ils » lui avaient fait quelque chose, une chose irrémédiable dont elle risquait rapidement de se rendre compte…

     

    Une fois sortis de cet enfer, quelques jeunes parvinrent à voyager jusqu’aux États-Unis après un long et dangereux périple où la campagnie se réduisit progressivement. Enfin arrivés aux States, la Chilienne, âgée de 16 ans, ainsi qu’une petite poignée des rescapés de sa bande reçurent l’asile politique. Ce fut alors la première fois que l’on demanda réellement à la jeune fille son nom. N’en possédant pas à sa connaissance, elle choisit Garcia, Catalina Garcia. Ce nom n’était pas un pur hasard, il était un des noms les plus courants et passes partout en Amérique latine mais il représentait également la force. Nouvellement « baptisée », elle décida de s’engager dans l’armée américaine avec l’espoir de retrouver un jour l’organisation à l’origine de sa torture ainsi que de celle de ses camarades et de libérer tout ceux encore sous le joug de ces tortionnaires.

     

    Après plusieurs mois de service, un événement anormal advint. Lors d’une mission mal engagée, Catalina se retrouva seule, acculée et face à un ennemi. La panique la submergea tandis qu’elle tentait de trouver un échappatoire. C’est alors qu’elle disparût, tout simplement. Son assaillant ne parvint plus à la percevoir et elle l’abattit sans difficultés. Depuis cette expérience dont elle fut la seule témoin survivante, elle apprît à contrôler ses émotions pour ne plus jamais qu’un tel événement ne survienne à nouveau. Elle savait pertinemment qu’elle devait cette étrange capacité aux tarés qui l’avaient traitée comme un rat de laboratoire pendant des années et ne souhaitait absolument pas que cette particularité soit révélée à autrui, cela risquait de la mener à sa perte et elle n’osait imaginer ce que l’on pouvait faire aux « monstres » comme elle aux États-Unis. La chilienne évolua au cours des années dans une équipe à laquelle elle s’attacha et perdît progressivement de vue son objectif primaire, même s’il était toujours présent dans son esprit. Elle fut un soldat exemplaire, bien vue de ses supérieurs. Jusqu’au jour, il y a de cela quelques mois, où elle craqua. Un des membres de son escouade fut tué lors d’une mission de routine et Catalina perdît le contrôle devant tous ses camarades et un officier, révélant son « pouvoir d’invisibilité ». A partir de ce moment, on la retira de son régiment et on la fît rencontrer des hommes en costard, des soit disant membres de l’ « Agence ». Et alors, on lui laissa le choix : soit elle rejoignait cette « Agence » en utilisant son pouvoir à bon escient pour le gouvernement, soit on l’envoyait devenir un joyeux petit rat de laboratoire pour les États-Unis d’Amérique.

     

    Son choix fut rapide : elle devint un Agent, l’Agent Garcia.

     

    Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.
    Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
    Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
    Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
    Il n'y a pas la mort, il y a la Force.

Accueil Forums Les JDR à la salle The Agents Catalina Garcia (Militaire)

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.