Accueil Forums Les JDR à la salle The Agents La ville fantôme… [Résumé] Répondre à : La ville fantôme… [Résumé]

#889

J’avais complètement oublié d’indiquer le rôles ! Merci pour avoir mentionné nos acteurs au générique ! ^^

 

Les Agents décident d’aller plus au Sud-Est, vers le parc. Ils passent devant l’école et la crèche. Aucune lumière n’est allumée dans ces bâtiments. Ils décident d’étudier plus tard cela.

Plus ils s’approchent de leur objectif plus ils s’enfoncent dans une brume épaisse. « C’est rien, juste la brume matinale » annonce Garcia. Il semble à Vilinnsk et Vermont voir un chien énorme aux yeux rouges.
Pour autant notre groupe continue d’avancer. La brume s’épaissit ; cette fois-ci, Garcia, Vermont et Vilinnsk en sont sûr : il y a des bruits autour d’eux et ce ne sont pas les paons du parc. Tous sortent leur arme. Le groupe s’arrête trente secondes avant de repartir.
À l’entrée du parc la brume semble un peu moins dense que précédemment. Les Agents s’avancent et entendent de petits bruits, ils se dirigent dans leur direction. Ils s’aperçoivent que la terre à été retournée, comme si une tombe avait été creusée. Garcia est prête à tirer au moindre bruit ou mouvement suspect, Vermont reste sur ses gardes et cherche à savoir de quand date la tombe tandis que Vilinnsk cherche une pelle. Il en trouve une un peu plus loin. Ce dernier commence alors à creuser, Vermont prêt à tirer sur ce qui est dessous et Garcia toujours à l’affût de ce qui se passe dans le parc. Vilinnsk parvient à sortir un homme de cette tombe de fortune, il est vivant. En mauvais état, mais vivant.

Il ne semble pas terrifié lorsqu’il voit les Agents, c’est plus de l’étonnement qui transparaît sur son visage.

“Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous dans cette tombe vivant ?!” questionne Vilinnsk. Vermont garde son arme pointée sur l’homme et Garcia se retourne rapidement prête à bondir sur l’enterré.

“Je… Je… Comment êtes vous arrivés ici ?! Je… J’ai été choisi comme un nouveau des leurs. Montrez-vos mains !”

L’homme essaye de se relever, Vilinnsk l’aide et détache les liens qui entravent ses mains et pieds après un petit signe de tête des autres. L’homme regarde les mains de tous les Agents ; il semble soulagé après les avoir examinées.

-C’est bon vous n’êtes pas comme eux…

-C’est quoi tout ça ? Expliquez nous ce qu’il se passe ici, reprend Vermont.

-Une vérification… Les atteints ont des stigmates aux mains… Mais pourquoi êtes-vous là ?! C’est impossible d’entrer dans la ville ! Sauf si vous êtes maudit ou que quelqu’un vous a envoyé ici.

-Il se trouve que l’on doit découvrir ce qu’il se passe et essayer de tout remettre en ordre, répond Vilinnsk.

-Et bien celui qui vous a fait ça ne vous porte pas dans son cœur.

-C’est quoi ce délire de mise en terre ?! questionne Garcia sur la défensive.

-C’est le rituel. Comme une religion. On suit ou on crève. Un jour, certains ont commencé à agir étrangement puis ça s’est répandu très vite. D’abord dans l’Est puis vers l’Ouest. Certains ont réussi à fuir. Pas moi.

-Ce rituel, qu’est-ce ? Pourquoi ?

-Les gens ont commencé à devenir violent les uns envers les autres pour rien. Dès qu’ils nous trouvent, où l’on se… converti ou l’on se fait torturer jusqu’à ce que l’on cède ou meurt. Le rituel vise à terminer la transformation. Pour cela ils nous injectent des produits durant le temps de torture. Au bout de trois jours, il y a un enterrement comme celui que j’ai subit. Je ne sais pas ce qu’il se passe après. Mais je ne pense pas que ce soit une libération. Dans tous les cas il faut que l’enterrement soit arrêté par je ne sais trop quoi pour que l’on…

L’homme cesse sa phrase et regarde derrière Garcia. Il est complètement terrorisé. “Oh mon Dieu ! Tuez cette chose !” Les Agents cherchent autour d’eux mais ne voient rien. L’homme leur indique la direction. “Le chien ici ! Tuez-le !” Les Agents le tirent pour le faire sortir mais l’homme reste planté. “Tuez-moi. Sinon je serai comme eux s’il m’attrape.”

Vilinnsk hésite. Vermont non. L’homme est au sol étendu dans son propre sang. Quelques gargouillis s’échappent encore. Garcia ouvre la voie suivie de près par Vilinnsk et Vermont. Ce dernier se retourne et voit le cadavre du pauvre homme se faire déchiqueter.

Saving people, hunting things. This is my design.